Le mot du Maire

LE PIN labélisé "Village Etoilé"

 

Un peu d'histoire

L'électrification du Village s'est faite dans les années 1920 et rapidement les rues ont été éclairées ; à l'époque, il s'agissait évidemment de faciliter les déplacements de nuit mais aussi de faire profiter la population de l'avènement de l'électricité. L'éclairage des rues restait néanmoins ténu et limité au Centre village. Progressivement, comme partout ailleurs, les lampadaires se sont multipliés au rythme de la croissance du village.

En 2014, peu après l'élection municipale, le nouveau conseil a mis en débat la question de l'éclairage public, dans une optique de réduction de la dépense publique mais également de protection de l'environnement.

En effet, la vie s'est construite depuis des milliards d'années sur un rythme biologique articulé autour de l'alternance du jour et de la nuit ; la biodiversité, diurne comme nocturne, a besoin de cette alternance. La lumière artificielle la nuit, qui s'est partout amplifiée depuis les années 80, a des effets très négatifs sur cette biodiversité, par exemple, en modifiant ou en empêchant les déplacements des espèces nocturnes. La lumière artificielle peut également entraîner la variation de la photopériode pour les plantes.

Fort de cette analyse, le Conseil Municipal, avec l'appui de sa Commission Patrimoine et Environnement (une vingtaine de personnes du village) a décidé, à titre expérimental, en juin 2014, l'extinction de l'éclairage public.

L'information de la population

La mesure a été mise en œuvre en septembre 2014, par une coupure de 4 heures chaque nuit. Entre temps, chaque habitant a été prévenu personnellement par courrier, doublant ainsi l'information préalablement diffusée sur notre site internet. Dans le courrier, les trois objectifs du projet étaient posés :

  • Réduire la dépense publique
  • Réduire la pollution lumineuse la nuit
  • Préserver les ressources naturelles

Il fallait aussi rassurer les habitants sur l'absence d'impact sur la sécurité des personnes, là où l'expérience avait déjà été conduite.

La labellisation « Villes et Villages Etoilés »

En décembre 2014, l'expérience est considérée comme concluante, aucun impact négatif n'ayant été constaté. Dès janvier 2015, le Conseil Municipal décide d'étendre l'expérience à tout le village et couper maintenant les feux de minuit à 6 heures du matin.

Quelques mois plus tard la Commission Patrimoine et Environnement décide de faire adhérer la commune à la Charte de l’ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes). L'association, en collaboration avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), le Ministère de l'Écologie, Les Parcs Nationaux de France (PNF), Les Parc Naturels Régionaux de France, propose cette charte à la signature des communes qui acceptent de s’engager à progresser pour réduire leur éclairage public. En outre, l'Association organise un concours « Villes et villages étoilés » et donne un label du même nom aux communes qui réussissent le challenge.

En septembre 2015, la commune de LE PIN, forte de ses premiers résultats, s'inscrit au concours. Les résultats tombent le 17 mars 2016 : LE PIN reçoit le label "Villes et Villages Etoilés". En effet, en 2015, LE PIN a réduit sa facture d'éclairage de plus de 45 %. Une commune qui ne procède pas à l’extinction de la nuit éclaire environ 4100 heures par an ; LE PIN éclaire maintenant pendant 2200 environ.

En 2015, 202 communes (la plus petite compte 23 habitants et la plus grande 37 000) ont été labélisées en France dans 61 Départements. LE PIN est la seule commune du Gard et la première de l'Histoire du Département à recevoir le label. Des panneaux "Village Etoilé" seront prochainement apposés aux entrées du village.

L’avenir

Même si LE PIN est labélisé, il nous reste évidemment de grands progrès à accomplir (par exemple, s’orienter vers l’éclairage à LED). C’est aussi la condition pour maintenir le label qui est revu tous les quatre ans. Nous nous engageons donc, avec le Conseil Municipal et la Commission Patrimoine et Environnement, dans une démarche de progrès permanent, à la fois pour la réduction de la dépense publique et pour la sauvegarde de notre environnement naturel.

 

Le Maire

 

Patrick PALISSE

 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 15 Avril 2016